Nous suivre

     

Nous contacter

Domiciliation

Maison des associations
2bis passage du Moutier
94800 Villejuif

07 82 33 15 72

Cerhom se tient à votre disposition pour répondre à vos questions ou demandes


Prendre contact

Sites partenaires

Voici nos partenaires sur le web

Nos tweets

Les actualités de CerHom

Droit à l’oubli : signature de l’avenant à la convention AERAS

Cerhom - Actus - Vendredi 11 Septembre 2015


Source : http://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Droit-a-l-oubli-signature-de-l-avenant-a-la-convention-AERAS#.Veh5OACT0wo.gmail

Le « droit à l’oubli » pour les anciens malades du cancer est entériné aujourd’hui par la signature d’un avenant à la convention AERAS (« s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé »).

Le « droit à l’oubli » est un engagement du Plan cancer 2014-2019 particulièrement important pour les malades. Il se concrétise aujourd’hui par la signature d’un avenant à la convention AERAS (« s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé ») entre la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, le ministre des Finances et des Comptes publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l'assurance et de la mutualité et les associations de malades et d’usagers de la santé.

La convention AERAS, entrée en vigueur en 2007, avait pour objectif d’élargir l’accès à l’assurance et à l’emprunt pour les personnes présentant ou ayant présenté un risque aggravé de santé. L’avenant signé aujourd’hui apporte un nouveau principe, celui de la non-déclaration de son cancer par un emprunteur lors d’une demande de prêt, dans deux cas de figure :
   
 - pour un emprunteur dont le cancer a été diagnostiqué avant et jusqu’à l’âge de quinze ans révolus et dont les traitements sont terminés depuis 5 ans : cela permet aux enfants devenus adultes de réaliser des projets financiers relativement jeunes ;

 - pour un emprunteur dont le protocole thérapeutique est achevé depuis plus de quinze ans, quel que soit le cancer dont il a été atteint.

Le droit à l’oubli s’applique immédiatement à partir de la signature de cet avenant. Les emprunteurs répondant à l’un des deux critères n’ont donc plus à déclarer leur antécédent de cancer sur le premier questionnaire de santé accompagnant la demande de prêt.

Des avancées pour les personnes n’entrant pas dans les critères du droit à l’oubli

Un droit à l’assurance au tarif normal est également instauré, sous certaines conditions, pour les personnes ayant été atteintes d’un cancer ou d’une autre pathologie mais dont l’état de santé est stabilisé. Une grille de référence établira la liste des pathologies ne présentant pas de sur-risque par rapport à la population générale. Dans ces cas, l’antécédent devra être déclaré mais l’emprunteur bénéficiera d’une assurance sans surprime ni exclusion de garantie et aux conditions standards, sans avoir à attendre le délai de 15 ans après la fin de leur protocole thérapeutique.

Le délai après la fin des traitements pour bénéficier de ces conditions sera variable d’une pathologie à l’autre et clairement énoncé dans la grille de référence. Cette grille sera rendue publique et régulièrement actualisée en fonction des avancées thérapeutiques et des données d’épidémiologie disponibles.

L’Institut national du cancer est chargé de construire la grille qui fera référence pour l’ensemble des pathologies cancéreuses, sur la base de l’évolution des survies et des modèles de guérison à partir des données des registres des cancers. Pour faire connaître ces nouvelles avancées à tous ceux qui sont concernés et permettre à chacun de faire valoir ses droits, l’Institut participera également au dispositif d’information et de diffusion de cette grille, en la rendant consultable depuis son site.

Lire la suite...

Un pas pour la santé - 6 juin 2015

cerhom - Actus - Mercredi 03 Juin 2015


Le 6 juin prochain, UN PAS POUR LA SANTÉ organise au parc de la Villette
un rassemblement en faveur des activités d’accompagnement des patients
atteints du cancer.

Cerhom vous invite à venir nombreux pour qu’ensemble, nous fassions tous un pas pour la santé.

On compte sur vous !



marche de la Villette

Lire la suite...

Le mot du président 2015/2016

Cerhom - Cerhom - Jeudi 21 Mai 2015


Bonjour chères adhérentes et chers adhérents,

Le 7 mai c’est tenue la 1ère Assemblée Générale de CERHOM. Nous n' étions pas très nombreux, mais ce fût un plaisir de faire le point sur l’année écoulée qui représentait à  peine plus d’un an d’existence de CERHOM.

Je suis persuadé que dans les mois qui viennent nous serons encore plus nombreux et que nous le serons encore plus pour l’assemblée Générale de 2016.

Cette AG a été marquée par la bonne humeur, le plaisir de tous se rencontrer et la convivialité. Le professeur FIZAZI, notre Président d’Honneur, était  notre hôte et nous a présenté les dernières avancées médicales concernant les cancers masculins.

Nous avons déroulé l’ordre du jour, et voté pour  deux remplacements à réaliser:
⁃ L’élection du nouveau président suite au départ de Marc Plaisance que nous  remercions  pour son implication lors de la création de CERHOM. J’ai été élu à ce poste de Président.

Je vous remercie pour la confiance qui m’est accordée et l’immense honneur qui m’est fait. Je ferai tout, avec toute l’équipe du conseil d’administration, le bureau et vous adhérents de CERHOM, pour me montrer à la hauteur de l’énorme tâche qui m’attend, qui NOUS attend, pour cette noble cause qui est celle de CERHOM « lutter contre les cancers masculins ».

⁃ L’élection du nouveau trésorier suite au départ de Catherine DAVID que nous  remercions pour son implication lors de la création de CERHOM et la générosité dont elle a fait preuve jusqu'à son départ. Christian WILTORD a été élu au poste de Trésorier et reste aussi le Secrétaire à ce jour

Nous avons aussi intégré au Conseil d’Administration,  Ludivine CORTES-WARGNIER en tant que Responsable Communication . J’en profite pour saluer cette entrée car c’est une femme et nous n’en  avons pas beaucoup parmi nos fidèles …… et aussi parce que c’est Ludivine qui nous a offert notre site internet et qui l’animent. C’est une vraie Pro.

Nous avons quelques autres femmes en vue pour les faire entrer au conseil d'administration, si elles le souhaitent!

Il reste d’ailleurs quelques places au sein du CA pour les adhérents qui souhaitent s’investir encore davantage pour la noble cause pour laquelle nous nous battons toutes et tous ensembles.

Enfin, 2 personnes qui n’étaient pas adhérentes, sont reparties ravies en ayant à leur tour adhérer...

Pour la période 2015/2016, nous allons axer nos efforts sur 4 points principaux :
⁃ Budgéter le CENTRE D’ECOUTE, et le lancer petit à petit (voir plus bas)
⁃ Communiquer sur l’importance des lieux spécialisés pour le traitement du cancer du testicule afin de donner plus de chance aux malades d’être pris en charge de la façon la plus efficace possible. (définir ces lieux)
⁃ Agir pour faire que des traitements efficaces soient mis plus rapidement en place pour guérir des malades du cancer de la prostate
⁃ Communiquer sur les problèmes rencontrés lorsque l’on est malade ou ancien malade pour obtenir des prêts bancaires afin de construire de nouveaux projets . En effet, le sujet est en ce moment débattu « le Droit à l’oubli », nous en avons parlé sur notre site www.cerhom.fr et sur la page Facebook de CERHOM.

Différentes actions (plus détaillées dans la présentation jointe) seront mises en places afin de financer le projet fondateur de CERHOM: la mise en place d’un CENTRE D’ECOUTE . Ce ’’centre d’écoute’’existe déjà: c’est notre cellule d’écoute, tenu par des bénévoles de CERHOM; qui demande maintenant un plus grand développement; c’est donc légitimement que ce projet de CENTRE D’ECOUTE s’impose à NOUS.

Nous souhaitons donc créer un CENTRE D’ECOUTE (appellation à confirmer) afin que les hommes touchés par un cancer masculin puissent trouver des réponses et des interlocuteurs qui sauront les orienter et les accompagner dans leur parcours de santé. Un des objectifs étant de faciliter les échanges d'expériences entre des malades (ou anciens malades) vivant la même chose qu'eux.

⁃ Une partie de ce centre apportera des informations médicales données par des professionnels de santé, psychologue, assistant social, infirmier…. (internes en oncologie…..)
⁃ Une seconde partie faite de bénévoles, malades ou anciens malades qui apporteront leurs expériences vécues.

Vous trouverez en pièce jointe la présentation que nous avons faite lors de l’Assemblée Générale ».

Je reste à votre entière écoute et suis complètement ouvert à toutes les bonnes idées que vous pourriez avoir pour faire avancer CERHOM et défendre les buts et fondamentaux de CERHOM.

Vive CERHOM, « Pour que plus jamais un Homme soit seul face à la maladie ».

Olivier JEROME  
Président de CERHOM (c’est un grand honneur)

Lire la suite...